La boucle du Petit Vignemale

Cette année, les conditions météorologiques s’amusent avec nos nerfs. Après un été digne d’un mois de Novembre, un sacré été indien a joué les prolongations jusqu’aux vacances de la Toussaint. Plus récemment les premières neiges, presque inespérées, nous ont couvert de joie et nous ont excité comme des enfants devant un sapin, un 25 Décembre au matin ! Il a alors été planifié un bon millier de plans, Pauline a même skié et nous avons téléphoné à nos potes skieurs pour avoir des infos toutes fraîches. Mais, sans avoir eu le temps de raccrocher, le Foehn et ses températures (trop) clémentes se sont incrustés dans notre course à l’OR blanc et en deux fois moins de temps qu’il en faut à Usain Bolt pour courir 100 mètres, ils ont balayé tous nos projets! Ce qui devait être « un pire week-end de fou » s’est transformé en « pire week-end »  tout court…

Notre bonheur, alors aussi solide qu’un château de cartes s’est effondré, Madame Déprime et Monsieur Pessimisme sont devenus nos meilleurs potes…

Alors, pour ne pas sombrer dans la dépression voire dans la psychose, l’idée de consulter nous a effleuré, mais nous nous sommes souvenus que dans les fichiers de la saison dernière, nous avions gardé au chaud, quelques sorties de ski de rando, pour cet automne au cas où… Et donc en guise de thérapie, nous vous avons préparé ceci:

La boucle du Petit Vignemale 3032m

P10308199 (Copier)

– Ascension par la voie des Séracs (AD+).
– Descente par la Hourquette d’Ossoue (
E2/AD/S3).

Cette sortie est certainement pour moi la plus belle que j’ai réalisé dans les Pyrénées l’hiver dernier. Mais avant toute chose, je tiens à être franc avec vous, je dois admettre que le projet initial de cette journée était de skier la voie des séracs. En arrivant au sommet, le manque de neige sur les 100 derniers mètres a chamboulé nos plans et nous a fait découvrir à la place, une arête majestueuse séparant deux vallées, d’un côté une vue magnifique sur la vallée de Cauterets et de l’autre sur le cirque de Gavarnie.  

La variété des paysages rencontrés, l’ascension par ce « jardin suspendu », la sortie finale font à eux seuls la beauté de cette course. Le Petit Vignemale par les Séracs représente pour moi un bijou Pyrénéen qui devrait presque rester secret…

P1030822 (Copier)

Après avoir passé la nuit au refuge des Oulettes, nous sommes partis skis aux pieds jusqu’aux Séracs puis nous avons effectué le reste de la montée en « piolets crampons ». Nous avons utilisé la corde uniquement pour la rampe finale et l’arête sommitale. En conditions printanières, la descente par la Hourquette d’Ossoue n’est pas exposée et ne présente aucun danger majeur. Toutefois, il est à noter que l’ascension par cette voie nécessite les connaissances et le matériel nécessaires à la pratique de l’alpinisme.

DSC_1982 (Copier)

P1030840 (Copier)

P1030848 (Copier)

P1030868 (Copier)

DSC_1997 (Copier)

DSC_1993 (2) (Copier)

DSC_2004 (Copier)

P1030876 (Copier)

P1030891 (Copier)

Plus d’infos sur la voie des Séracs sur Camptocamp.

Skieurs: Cédric Despaux & Anthony Bonal
Texte: 

2 commentaires sur “La boucle du Petit Vignemale

  1. Ping : Chamonix – Couloir des Cosmiques | Pow-wow Mag

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :