Quand Bruno Compagnet nous parle de Black Crows

Comme tout bon skieur, j’ai quelques personnages qui ont nourri mes rêves de jeunesse et qui les nourrissent encore parfois secrètement.

Et il y en a un pour qui mon affection et ma fierté sont d’autant plus fortes qu’il est pyrénéen d’origine. Il symbolise pour moi, la liberté. Skibumb dans sa jeunesse puis fondateur d’une marque de ski prestigieuse plus tard. À 47 ans, il navigue entre ses passions : les expéditions, les voyages, le ski et ses responsabilités liées à son entreprise.

Bref, vous l’aurez sans doute compris, je veux vous parler de Bruno Compagnet !

Nous avons profité de sa présence lors du Freeride Junior World Championships en Andorre pour lui poser quelques questions au sujet de sa vie et de sa marque, Black Crows.

blackcrows_navarra_day3-16
Tournage Coming Soon ©Black Crows

Bonjour Bruno, peux-tu nous parler de votre dernière vidéo « Coming Soon » ?

Avec ce début de saison pauvre en neige, « Coming soon » est un clin d’œil pour dire l’hiver va arriver et on est là !  On cherche toujours à avoir un axe de communication originale.

L’identité visuelle de Black Crows est atypique dans le milieu du ski. Vous avez « votre image », où puisez-vous toutes vos influences ?

Cela fait 25 ans que je saute des barres et que je fais des virages dans la poudre comme beaucoup de skieurs mais on essaie d’être un petit peu plus créatif avec Black Crows. Maintenant on a un peu plus les moyens donc on cherche des axes et des idées pour se différencier. Cela se retrouve au niveau des skis, sur les visuels, dans les réseaux sociaux, on essaie toujours de garder cette différence.

On a des gens chez Black Crows qui ont des compétences pointues dans certains domaines. Je pense que cette énergie vient de là. Puis c’est également le fait d’avoir une certaine ouverture, d’essayer de regarder ce qu’il se passe autour de nous, dans différents milieux .

SanMartinoDiCastrozza_BlackCrows_158_Elina_lowres
©Black Crows

Peux-tu nous parler un peu de l’histoire de Black Crows ?

L’histoire est assez simple, j’ai rencontré Camille Jaccoux un des autres fondateurs de la marque, il y a très longtemps lorsque l’on skiait pour des grosses marques.

C’est un des rares skieurs avec qui je pouvais parler d’autres choses que de ski, on parlait de cinéma, d’art, de culture, on écoutait de la musique électronique. 

Camille est très clean sur lui et très pointu dans ses choix vestimentaires, moi à l’époque, j’avais des dreads et je vivais dans un camion… On était complètement à l’opposé mais malgré nos différences, il y a eu cette connexion et nous étions des potes ! Ce qui nous a plu et ce qui nous a rapproché, c’est d’avoir autre chose à partager que le ski. Le ski, c’était notre vie mais on pouvait parler d’autres sujets.

Pendant un temps, j’ai partagé un appart à Chamonix avec Camille, on skiait et on faisait pas mal de fêtes. C’est un temps où il se passait des choses à Cham, des bringues dans des chalets où il y avait des DJ’s qui venaient mixer !

On s’est dit un jour qu’on allait créer une marque de ski à l’image de notre vie, de notre jeunesse.

On a débuté sur le marché, à une époque où les skis avaient tendance à être plus petits, plus courts, nous on est arrivé avec un ski qui faisait pratiquement deux mètres de long et avec des spatules roses…

Le fait que Camille ait des potes notamment sur Paris qui avaient une culture différente, nous a permis de communiquer différemment. La première année alors que nous n’avions qu’un seul ski, on a eu une vitrine chez Colette à Paris, qui est dans son style un shop référence.

DSC_9875 (Copier)
Bruno Compagnet lors du FJWC – ©Pauline Vigneau

D’où vient le logo ?

Black Crows vient des choucas mais on allait pas s’appeler les choucas noirs ! Pour nous, cela ne faisait pas assez Rock ‘n’ Roll ! Peut être par frustration de ne pas avoir été un groupe de rock ou de DJ’s, non je déconne !

On aime bien les oiseaux en montagne, l’oiseau est toujours présent, il ride aussi, il s’amuse et quand tu le vois voler c’est franchement beau ! Alors on a posé le nom.

Puis on a fait un appel d’offre pour le logo, il y a eu beaucoup de gens qui se sont tournés vers du « batcave », du gothique, des têtes de morts… Ce n’était pas du tout ce que l’on voulait !

Et on avait pote qui s’appellait Yorgo Tloupas, un Grec qui avait un bon background dans le milieu du skate et qui a été le seul à avoir une démarche de recherche. Il a fait une étude et il a regardé ce qu’étaient les marques de skis dans les années 50-60. Comment elles fonctionnaient. Comment elles communiquaient. Puis, il a regardé les marques plus modernes et leurs stratégies de communication et c’est le seul qui a compris que nous ne voulions pas être étiquetés comme une marque freestyle ou une marque freeride…   On voulait simplement être une vraie marque de ski !  On était sur Chamonix et on voulait véhiculer les valeurs de la montagne.

Si tu demandes à un gamin de te dessiner un oiseau le premier le truc qu’il va faire , c’est de te dessiner un V et donc par rapport à cela Yorgo a dessiné ces chevrons. Il s’est dit qu’il y avait chez nous, une idée de communauté, d’appartenance, alors, il en a fait 6 et depuis dix ans pratiquement, tous nos logos, tous nos designs partent de ce logo.

blackcrows_navarra_day333-35
Tournage Coming Soon ©Black Crows

Deux mots pour représenter la philosophie de Black Crows :

Montagne : Forcément on y est attaché car on vient de Chamonix et que l’identité et l’ADN restent la montagne. 

Convivialité et fêtes : On a organisé le Black Weekend pendant des années. On a fait venir des artistes supers pointus. On les a fait jouer dans des endroits insolites et notamment à l’Aiguille du Midi. Quand on organise des fêtes et qu’à la fin, les gens viennent nous remercier alors nous sommes vraiment contents. C’est pour nous très gratifiant !

Ce sont ces deux valeurs que l’on veut véhiculer !

IMG_9759_lowres
©Black Crows

Merci beaucoup Bruno pour le temps que tu as consacré à Pow-wow et pour ta gentillesse. Je te souhaite une belle fin d’hiver.

Je tiens également à remercier Camille Jaccoux pour avoir mis ces photos à notre disposition. 

Propos recueillis par .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :