Nosafe. Street

Les mecs de Nosafe viennent tout juste de nous dévoiler leur dernière vidéo, Street.
Nous leur avons posé quelques questions au sujet de leur saison et de leur édit.

Salut les gars,

Pour commencer, je tiens tout d’abord à vous féliciter, le rendu de votre dernière vidéo est dément et techniquement, on sent que votre crew est passé un cran au-dessus ! Alors chapeau à vous !

10403340_654141854713550_2020866172839893833_n

Pouvez-vous présenter Nosafe à nos lecteurs ?

Tout d’abord ne cherchez pas une quelconque signification dans « Nosafe », nous avons longtemps hésité avec d’autres noms et nous avons trouvé celui-là stylé à prononcer tout simplement. Il est vrai  que si l’on traduit « Nosafe », cela colle plutôt bien avec notre pratique qui n’est jamais sans risque mais ce n’était pas voulu !

Nous sommes une bande de potes étudiants au STAPS de Tarbes (Léo Maigret, Camille Cros, Clément Margnes et Pierre-Alex Dedeban) et nous nous sommes vite trouvés dès la première année d’étude pour rider ensemble. Un cinquième élément est venu se raccrocher à l’équipe depuis la saison dernière : Guillaume Barros.

On a toujours voulu se filmer et nous avons peu à peu investi dans du matériel vidéo pour enfin créer Nosafe, il y a 3 ans. Nous travaillons avec la station de Piau Engaly depuis 2 ans en filmant des événements tels que la Jib Session, le Derby des Pyrénées, etc…

Nous nous investissons à 100% dans ce que nous entreprenons et sommes plutôt contents du résultat même si selon nous, la dernière vidéo manque de spots. On peut toujours faire plus et mieux, mais il faut aussi aller en cours…on ne met pas encore de triple cork, il faut donc aussi assurer son avenir.

On ne compte pas le temps et les kilomètres passés pour repérer les spots de street avant la saison, les heures de shape dans la nuit et le froid, et on aime ça. Il est vrai qu’il faut un minimum de motivation pour faire 2h de route et aller potentiellement s’exploser dans des marches en fer ou contre un rail à 4h du matin… mais si c’est trop facile, ce n’est pas vraiment du street.

1618506_10205357129441380_4836440228805718418_n

Comment s’est déroulé votre hiver ? Vous avez shooté que dans les Pyrénées ou vous avez bougé ?

Nous avons commencé notre saison à la Toussaint pour deux d’entre nous (P.A et Cam) sur le glacier des Deux Alpes: des modules bien shapés, un glacier quasi désert, des potes, de la glace, des bleus, et quelques nouveaux tricks ! César Abadie à d’ailleurs réussi à réaliser une vidéo vraiment cool de notre semaine.

Invasion Pyrénéenne from César Abadie.

Ensuite, un gros manque de neige jusqu’à Noël ne nous a pas permis de faire tout ce qui était prévu, nous avons tout de même filmé quelques images sur le park de Piau qui était parfait pour jibber à ce moment là.

Nous avons ensuite passé deux bons mois au Japon.

Ah non pardon… dans les Pyrénées !

Vu que nous avions déjà quelques shoots de street de début janvier et que le soleil restait très timide entre les différentes tempêtes de neige, nous avons privilégié le street cette saison. Nous avons pu filmer très bas, vraiment très bas (même à Tarbes) grâce aux chutes de neige de février ce qui a considérablement augmenté le nombre de spots potentiels.

Le Choix des spots a aussi pu être optimisé par l’acquisition d’un treuil. Nous avons contacté l’émission « Pimp my ride » mais ils étaient trop occupés à customiser les mobylettes de What’s Your Name… le père de Cam nous est alors venu en aide en nous construisant un treuil de qualité : kit 70cc, carbu 21, pot de détente anodisé, bref le treuil t’arrache les bras et ce, pour notre plus grand bonheur.

Nous avons shooté d’ Artouste à  Saint Lary en passant par Gourette, Cauterets et quasiment toutes les vallées correspondantes. Trouver du béton et de la ferraille dans les Pyrénées n’est pas une mince affaire.

10898256_621858774608525_5756722728184996242_n

Les spots de street sont plutôt fat, vous n’avez pas eu trop de bobo ? 

Pour éviter les chutes et les blessures, nous pratiquons des techniques de relaxation d’Asie Orientale ainsi que de l’imagerie mentale avant de dropper afin de toujours réussir nos cascades du premier coup.

Plus sérieusement, nous appliquons un principe simple : « tu ne le sens pas, tu ne le fais pas ! »

On ne se force donc jamais à tenter l’impossible juste pour la gloire. Concrètement, on choisi nos spots quasiment à l’avance : ceux qui ne rident pas filment et inversement, ça limite les risques et on gagne surtout énormément de temps : dès que les riders ont des bons shoots, on change de spot.

10599537_641592562635146_8391802782115669665_n

Qui a filmé et monté la vidéo ?

Comme on l’a dit plus haut, tout le monde passe derrière la caméra. Cependant, Cam passionné de photo et Léo doué pour les montages vidéo ont pu apporter leurs connaissances au groupe pour que tout fonctionne. Clem et P.A s’assurent en général du shape et de l’organisation matérielle  ( placement du treuil, éclairages, etc…) dès notre arrivée sur les spots pendant que les autres réfléchissent à différents plans de vue pour filmer.

César Abadie, nous a suivi une bonne partie de la saison et nous a énormément filmé ce qui nous a permis de proposer des images de qualité dans notre dernière vidéo. C’était vraiment agréable de pouvoir se concentrer uniquement sur le spot et nos tricks en sachant que César allait assurer derrière.

Pour le montage, c’est Léo notre (seul et unique) snowboarder du crew qui s’y colle mais nous restons tous les quatre derrière l’écran afin d’émettre et comparer nos idées.

Nous tenons à remercier César Abadie ainsi que son frère Lucas Abadie pour leur grande générosité et leur matériel vidéo de haute performance. Nous remercions aussi Florian Cuzacq qui a fait ses preuves en tant que stagiaire, ça fait vraiment plaisir de voir des jeunes motivés comme lui ! Une promotion l’attend pour la saison prochaine (Mais chut ! Il ne le sait pas encore… ).

603856_657560897704979_2255767763629049212_n

D’un point de vue visuel, la saison est-elle terminée pour vous ou vous nous réservez d’autres pépites ?

Rien n’est encore trop décidé, des sessions shred sont prévues à la fermeture des stations pour peut-être préparer une vidéo dans le même esprit que la dernière partie de notre film « 90 jours ».

Nosafe – 90 Jours ( Film Entier ) from Léo Maigret.

Nous comptons aussi revenir skier sur le glacier des Deux Alpes dans le mois de juillet et pourquoi pas réaliser une petite vidéo de park.

Le week-end prochain, il y a l’évent freestyle le plus « ouaich » des Pyrénées, le Caviar Gold à Saint LaLa, vous pouvez nous en toucher deux mots ?

C’est un événement qui a été créé par Guillaume, avec le « Barros Invitationnal ». Du coup on a voulu reprendre l’idée en faisant un événement public et en ramenant plus de monde. Tout le monde est convié mais attention, on n’accepte pas les personnes en tenue de ski !!!

C’est aussi une façon de saluer nos voisins touristes du nord qui nous vendent du rêve toute la saison !

Les shapers du park nous réservent de bonnes surprises avec des modules qui sortent de l’ordinaire. On le redit, ce n’est pas une compétition mais une session ride à la cool entre potes ! On remettra tout de même un petit cadeau pour le best tricks de la journée.

Une vidéo de la journée sera réalisée avec en prime, quelques images filmées avec un drone.

Pour le reste, on ne vous en dit pas plus. : Rendez-vous samedi à Saint Lary !

Merci à vous les gars pour votre temps, je vous souhaite une belle fin d’hiver fin et un Caviar Gold d’anthologie !!

On vous laisse donc avec Street. :

Nosafe Street | Faction from Léo Maigret on Vimeo.

Ps: N’oubliez pas d’aller liker leur page FB.

© Photos: Nosafe.
Propos recueillis par 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :