Désillusion – Issue 48 Tome IV

Dans ces lieux où le temps n’a pas de prise et où seul le présent importe: chuter, tomber, essuyer un échec sont des actions faisant partie du jeu.

Sans chute, pourquoi se battre ?!

« S’il n’y avait pas de montagnes russes dans nos vies, si tout était stable, on finirait par s’endormir et ne plus jamais se réveiller ».

La peur et l’instabilité sont au cœur de la vie et pimentent notre quotidien. Violence ordinaire, excès d’amour, du bonheur à la noirceur, il n’y a qu’un pas, que l’on effectue tels des acrobates sur le fil de l’existence humaine.

Pourtant le beau est partout…  dans chaque période, chaque situation. Même dans l’histoire de ce champion déchu, qui a caressé l’or Olympique un jour et a touché le fond le lendemain. Ne pas sombrer, garder la tête haute et pleine de rêves, se relever et avancer selon ses aspirations voilà les clés, voilà la beauté.

Qu’importe la reconnaissance et les médailles, le strass et les paillettes prendront tôt ou tard la poussière et laisseront l’Homme seul avec ses convictions.

To The Sea, plus qu’un simple Tome, un guide pour vivre en adéquation avec ses rêves.
Dispo sur Desillusion.

Texte: 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :