FWT Chamonix – Les Résultats

Une Skiers Cup en Andorre est un entraînement en or !

Visiblement, la Skiers Cup a fait un bien fou aux riders qui y étaient invités ! En effet, le podium du jour a été pris d’assaut par les freeskieurs des deux teams !

Comme l’an dernier, c’est le Skieur de la Clusaz, Loic Collomb-Patton qui remporte l’étape de Chamonix. Le français sort tout juste de la Skiers Cup où il a fait un sans faute en remportant l’intégralité de ses battles ! Ce matin, le Champion du Monde 2014 a proposé un run efficace en posant un Back magnifique et de beaux drops. Au final, il score à 89.33DSC_8422 (Copier)
FWT 2015 – ©Pauline Vigneau

« On n’est jamais trop sûr quand on est dans la porte de départ, cela reste un sport à jugements qui de plus, est très aléatoire. À peu de choses près, on peut tomber, comme on peut claquer le run… » Nous avouait le Skieur de la Clusaz ce lundi du côté de Grandvalira. Aucun doute, aujourd’hui Loïc a pris la deuxième option !

Quatrième à Vallnord et incroyable sur la Skiers Cup, le jeune Logan Pehota (20 ans) récidive aujourd’hui en s’emparant de la deuxième place. Le canadien débute par deux drops avant d’aller chercher une section raide et délicate, il saute dedans, continue sa course grâce à une belle droite et termine avec un 360° sur une lèvre ! Un run tout simplement sublime !

Impressionnant lundi en Andorre lors de l’épreuve de B.C, Fabio Studer poursuit dans sa lancée et va chercher aujourd’hui, la troisième place ! Il débute par un air sur un volume avant d’aller chercher une barre en 360. Mais c’est dans la seconde partie de la face, que l’italien va faire la différence en posant sur une corniche, un Cork 3 parfait !

Présent également à Grandvalira, l’allemand Bene Mayr termine quatrième de cette étape en proposant un run simple mais efficace.  Il débute grâce à un air sur le même volume que Studer. Il enchaîne ensuite un drop, un 360° et termine par un saut dans une section raide. La fin de son run est fluide et rapide.

Cinquème en Andorre, sixième aujourd’hui, Léo Slemett grappille encore des points pour assurer son passage lors du cut de mi-saison. Good Job !

Les perdants

Ils auront pourtant assuré le « show » mais malheureusement pour eux, ils loupent leur run et perdent un bon nombre de points dans cette étape. On pense directement à Jérémie Heitz qui malgré un début de run splendide avec beaucoup de vitesse, un beau drop et même un backflip, chute vers la fin lors d’une replaque. Dommage car si ce run allait en bas, le suisse aurait pu monter sur la deuxième voire première marche du podium…

DSC01735George Rodney FWT 16 – ©Anthony Bonal

Ce Matin, George Rodney est arrivé bouillant sur le Start. MP3 à fond dans les oreilles, l’américain chante et hurle avant de s’élancer. On se doute qu’il souhaite extérioriser ses craintes car ce dernier doit avoir un plan de fou derrière la tête ! Il ne nous faudra pas attendre bien longtemps, avant de voir partir le Champion en titre droit sur une Cliff monstrueuse, il pose dessus un énorme Back. Malheureusement pour lui, cela passe à deux doigts d’être plaqué, il tombe… Aujourd’hui encore, l’américain ne prend pas de points, une situation délicate car ce dernier est déjà passé à côté de son run lors de l’étape pyrénéenne ! L’Autriche sera donc décisive pour lui, il sera obligé de sortir le run parfait pour pouvoir espérer se qualifier pour la suite du Freeride World Tour ! Une Situation que partage également Sam Smoothy. Le skieur néo-zélandais loupe également son run malgré un super départ, dans une section très technique. Une série noire pour lui car comme en Andorre, il a été victime du même « pieds-tête » qui lui fait perdre toute chance de bien se placer. Ces deux riders n’ont d’ores et déjà plus le droit à l’erreur et doivent impérativement bien se placer lors de la troisième étape s’ils veulent espérer passer le « cut ».

Julien Lopez n’était pas à cham pour trier les lentilles, il s’offre comme à son habitude un Back énorme. Malheureusement pour lui, il chute lors de la réception.

À la fin de cette deuxième étape rien n’est encore joué ! Certains gros leaders sont déjà sur la sellette et n’ont plus le droit à l’erreur s’ils veulent gagner leur ticket pour Haines. D’autres doivent également assurer leur place, on pense notamment à Reine Barkered largement en dessous de son niveau max. Nous attendons la suite avec impatience car si des mastodontes ne passent pas le cut de mi-saison, la porte sera alors grande ouverte à Heitz et Collomb-Patton à moins qu’un jeune rookie comme Pehota leur double le pas !

Texte : Anthony Bonal

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :