LUCAS ABADIE – PORTFOLIO

Malgré son jeune âge, ce Haut-Pyrénéen possède déjà un style de ride bien à lui et un certain regard sur sa pratique. Du jib aux espaces vierges, la dernière recrue du collectif Matière Blanche, touche à toutes les disciplines du snowboard, le tout, dans un style atypique ! Cet entretien est à son image, décalé et saupoudré d’humour. C’est un réel plaisir pour moi de débuter cette nouvelle saison, avec le portfolio de ce personnage hors du commun !

Salut Lucas, peux-tu te présenter ?

Bonjour Roger, non je ne peux pas désolé !

SAMSUNG CSC

 Lucas sur le wall du Oakley Cauterets Park ©Félix Prat

Je rigole !  Je me présente, je m’appelle Lucas Abadie, jeune Pyrénéen de 22 ans, je suis passionné par le snowboard sous toutes ses formes, mais plus particulièrement par le carving et le street créatif.

Tu fais du snowboard depuis combien de temps maintenant ?

-Oulah !  Ça commence à faire quelques années, mais toujours avec une touche qui ferait trembler un moine.

photo-lucas-1

T’as un style de ride vraiment atypique, quelles sont tes influences en snow comme dans la vie ?

Les personnes qui m’inspirent sont les Lick The Cat, les Yawgoons, les THINK THANK, toi, tous ces gens qui repoussent les limites de la physique quantique mais à leur manière, une manière qui me plaît car elle est à base de carves, de one foot et de bêtises, beaucoup de bêtises !

Même question, mais cette fois sur ton style vestimentaire, tout aussi atypique ?

Ahaha, je t’avoue que Mario et sa salopette m’inspirent depuis mon plus jeune âge.

photo-lucas-2

Le casque de Hockey, c’est pour pouvoir planter les oreilles en carvant comme Max Warbington, « safety first ». Pour les ourlets, c’est Will Smith (pas le Men In Black), t’as trop de swag mais t’as les pieds mouillés et tu chopes des onglets, mais bon apparemment, il faut souffrir pour être beau ! Les moufles de chantier, c’est un clin d’œil à un grand ami fabricant de barrages. Et la moustache, c’est Valentin de la Brigade du Tigre !

Quelle est ta vision idéale du snowboard ? Comment aimerais-tu voir évoluer ton sport dans le futur ?

J’aimerais que le snowboard prenne une tournure plus écologique dans sa composition, comme Notox le fait dans le surf par exemple. Il faudrait être capable d’utiliser des matières premières plus naturelles, comme le lin afin de remplacer la fibre de verre qui est plus polluante et moins pratique au niveau de son recyclage.

photo-2

Mais aussi en se tournant plus sur une pratique en symbiose avec mère nature, en mode « ecopowder » à base de rando/saucisson/vin rouge avec les copains et tout ça.

On n’est pas obligé de prendre des skidoos ou des hélicos et de faire péter des bouteilles de gaz à coup de fusils avec ses potes Mormons pour s’amuser… (Bisous Travis Rice).

T’es rentré l’an dernier chez Matière Blanche, tu peux nous en dire deux mots ?

Matière Blanche est un collectif pyrénéen de riders activistes qui oeuvre dans la promotion d’espaces de créativité sur fond blanc. Plus simplement, on est un groupe de potes qui a envie de s’exprimer en shapant, en ridant, en produisant des images et en faisant du snowboard.

lucas-gap-one-foot-dessin

Artwork by Lucas Abadie

Comment se structure la vie au sein du collectif, chacun à des rôles bien définis ou vous fonctionnez au feeling ?

C’est plutôt au feeling, chacun expose ses idées, ses envies, on en discute, tu rajoutes un peu de lait et PAF, ça fait des Chocapic !

Si j’ai bien compris, c’est toi qui as réalisé ce dernier édit (qui au passage défonce) ?
Haha, merci c’est gentil ! C’est bien moi mais avec le regard bienveillant de César qui m’a donné des petits conseils et avec qui, j’ai fait des images tout au long de la saison. Et Dieu sait qu’une saison à mes côtés ce n’est pas un cadeau !

img_3324

Comment s’est déroulée ta saison ?

Elle s’est bien déroulée, pas de bobos, pas de compétition (si ce n’est une médaille d’or aux EPO), pas de points TTR, mais plein de bons moments passés avec les copains !
#çavautmieuxquetouteslesmédaillesdumonde #RDV

Tu as des projets pour cet hiver ?
Oui des projets très simples : juste profiter de la saison en allant un peu partout où il y a de la neige, que ce soit en street avec les « Nosafé » ou en rando avec les copains, j’ai juste envie de profiter et de partager…

Je te laisse le mot de la fin :

Merci Pow-wow Mag de faire vivre nos belles Pyrénées de cette manière !

On vous laisse avec son édit de la saison 15-16 :

Propos recueillis par : Anthony Bonal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :